Marche des sans-papiers les 14 et 15 février 2014, de Bruxelles à Anvers.

01072014-DSCF455001072014-DSCF479501072014-DSCF471501072014-DSCF473101072014-DSCF470401072014-DSCF4602

Photos: Bertrand Vandeloise – bertrandvandeloise@gmail.com

Les différents collectifs de sans-papiers, SOS Migrants, le PTB et la FGTB, à l’initiative du Front d’Action des Migrants, ont pris la route ce samedi 14 février, du 184c boulevard Léopold II, lieu d’occupation de la « Voix des Sans-papiers ». Ils se sont dirigés vers Vilvorde, où ils ont été accueillis à midi par un collectif d’associations et une mosquée. Ils se sont arrêtés le samedi soir à Malines, où ils ont visité le musée de la Caserne Dossin et rencontré des témoins de la Shoah. Le lendemain, ils se sont arrêtés à Brrendonk, où ils ont visité le Fort, et à Hoboken, où ils ont déposé, au cimetière, une gerbe de fleurs sur la tombe de deux réfugiés anonymes enterrés là. Ils sont arrivés à Anvers vers 20h, où ils ont été accueillis par diverses associations et l’évêché. Depuis le retour, le lundi 16 février, les mobilisations et manifestation ont repris à Bruxelles, notamment autour d’une possibilité de titre de séjour par le travail, à travers un permis de travail pour les métiers en pénurie, au sujet duquel  une ouverture s’est manifestée chez Didier Gossuin, ministre bruxellois du travail, malgré les blocages de Théo Francken.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *