Maroc: communiqué de l’ODT (syndicat de travailleurs ayant une section de migrants).

Résultat de recherche d'images pour "photos migrants maroc"

A l’heure ou le vaste chantier de l’intégration des migrants au Maroc vient d’être mis sur les rails pour lier l’acte à la parole après la salvatrice opération exceptionnelle de régularisation des migrants en situation de séjour irrégulier au Maroc de l’année dernière, il s’avère que la situation de ces migrants ne semble pas encore trouver une issue de stabilité, d’intégration et d’amélioration en rapport à l’idéal humaniste de la vision royale.

Depuis quelques jours, plusieurs centaines des migrants habitant l’oriental du Maroc sont victimes d’arrestations et déplacements massifs dans leurs campements de fortune de Gourogou, Nador et Oujda vers d’autres lieux du centre et sud du Royaume.

Pas plus qu’hier mardi 10 février 2015, 1200 migrants subsahariens de diverses nationalités dont 37 femmes et 5 enfants ont été embarqués dans plus de 20 bus en destination du sud et centre du pays, principalement à Errachidia, El Youssoufia et Taliouine.

La reconnaissance de la dignité humaine est à prendre en considération conformément aux engagements des états membres à assurer le respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales selon la déclaration universelle des droits de l’homme.

Suite à ce constat désastreux, l’Organisation Démocratique du Travail(ODT) et l’ODT travailleurs immigrés au Maroc :
– Dénoncent ces pratiques inhumaines visant à ternir l’image du Royaume en cette période de grandes réformes politiques mises en place par les hautes orientations de sa Majesté le Roi MOHAMED VI pour faire du Maroc un modèle de démocratie, des droits humains et de protection des droits de migrants.
– Réclament l’applicabilité et la respectabilité de la loi dans sa plus grande globalité pour une juste et équitable procédure de traitement de ces migrants démunis.
– Demandent aux décideurs politiques de prendre toutes leurs responsabilités en vue d’une bonne coordination de ces opérations afin de sécuriser ces êtres humains et de respecter leurs droits conformément à la constitution marocaine et aux conventions internationales.
– Invitent les associations et ONG des droits des migrants à s’unir toutes ensemble pour venir au secours de cette classe migrante en détresse.
Fait à Rabat, le 11 février 2015
ALI LOTFI Franck IYANGA
Secrétaire général de l’ODT S.G. de l’ODT travailleurs immigrés au Maroc

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *