Des policiers accusés de racket sur les migrants au parc Maximilien

RTBF La Prem1ère – le 03/08/2017 – Publié à 07h51

Est-ce que des policiers bruxellois rackettent les migrants du parc Maximilien ? La question est posée.

La RTBF a en effet recueilli des témoignages troublants. Des migrants affirment que, sous prétexte de contrôle, des policiers leur dérobent téléphones portables et argent avant de les relâcher.

Tous n’acceptent pas de parler à un journaliste, mais la plupart des migrants rencontrés au parc Maximilien racontent la même histoire: plusieurs d’entre eux se sont fait dépouiller de leur GSM et parfois aussi de leur argent par des policiers.

Geza est érythréen et les faits qu’il relate se sont produits à la gare du Midi: « Ils sont venus, l’ont arrêté, lui et son ami, ils ont pris dans son sac l’argent qu’il y avait, il dit qu’il y avait pour 450 euros, et son téléphone. Et ils les ont laissés partir. Ils ont fait comme s’ils fouillaient et quand il a récupéré son sac, il a regardé, il n’y avait ni argent ni téléphone. Il a essayé de leur faire comprendre et ils lui ont demandé de partir ».

D’autres occupants du parc font état de policiers débarquant vers 6 heures du matin et distribuant des coups de matraque aux personnes endormies.

Des policiers auraient aussi volé portables et argent à un groupe de 17 migrants, mais ces faits-là se seraient déroulés dans la région anversoise.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *