Le bourgmestre d’Etterbeek reloge temporairement des sans-papiers dans un immeuble privé inoccupé


Le bourgmestre d’Etterbeek reloge temporairement des sans-papiers dans un immeuble privé inoccupé – © DIRK WAEM – BELGA – Publié le dimanche 23 juillet 2017 à 16h59 – La RTBF

Le bourgmestre d’Etterbeek Vincent De Wolf (MR) a réquisitionné dimanche un immeuble privé inoccupé sur le territoire de sa commune pour reloger temporairement une cinquantaine de sans-papiers qu’il avait autorisés à occuper provisoirement le Centre des sports local. Ce bâtiment doit en effet être libéré en vue du démarrage, lundi, des stages sportifs d’été proposés à plusieurs centaines d’enfants, a-t-il indiqué dimanche.

Première application en Région bruxelloise
La réquisition de cet immeuble situé le long de la chaussée d’Auderghem constitue, selon Vincent de Wolf, une première application en Région bruxelloise du droit de réquisition par un bourgmestre d’un immeuble vide au bénéfice de sans-abri.
Le bourgmestre avait été informé vendredi soir de l’occupation illégale d’un bâtiment scolaire, situé rue de Haerne, par des personnes sans titre de séjour légal entourées par le collectif ‘La voix des sans-papiers’. Sur rapport des services communaux l’informant que l’immeuble, destiné à être démoli, comportait des manquements importants à la sécurité incendie, Vincent De Wolf avait refusé le maintien des personnes dans les lieux.
Il avait cependant proposé une solution de relogement temporaire et précaire au sein du Centre des sports communal. « Pour autant, dès ce lundi matin, plusieurs centaines d’enfants devront pouvoir accéder aux installations dans le cadre des stages sportifs d’été », a expliqué dimanche le député-bourgmestre libéral.

Conditions acceptables
Selon lui, l’immeuble inoccupé situé avenue d’Auderghem et réquisitionné dimanche abritait précédemment une maison de repos et de soin. Devant prochainement faire l’objet de travaux de rénovation, il permet d’offrir, jusqu’au 15 septembre prochain, date de fin de la réquisition, un nouvel hébergement provisoire aux personnes sans-abri.
Les conditions d’habitabilité dudit immeuble ont été jugées acceptables par les services communaux. La réquisition prend effet dimanche à 20h. La libération du Centre des sports devra intervenir, au plus tard, à 22 h. Les services communaux nécessaires ont été réquisitionnés pour permettre le transport des personnes et de leurs effets.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *