N’expulsez pas la petite Lorena

1481484113584da751af1236-99624801original_584da533b2310_600x298

Lorena a la malchance de souffrir de mucoviscidose. Grâce à la prise en charge dans un hôpital universitaire belge, Lorena a la possibilité de mener une vie (presque) normale et va à l’école depuis septembre.
Mais Lorena vient de recevoir un avis d’expulsion sous 30 jours!
L’Office des Étrangers considère qu’elle peut se faire soigner en Albanie, son pays d’origine. Ceci est choquant et faux! Il n’existe aucune structure sérieuse en Albanie pour soigner cette maladie: pas de de centre de référence spécialisé dans la mucoviscidose (essentiel au pronostic), pas de registre des patients, pas d’accès à plusieurs médicaments réellement essentiels dans ce contexte ni d’accès aux transplantations pulmonaires …
L’expulser revient à signer son arrêt de mort à plus ou moins brève échéance.
Si vous pensez que la Belgique doit faire preuve d’humanité et accorder à Lorena un droit de séjour lui permettant de se soigner, signez cette pétition qui sera envoyée à l’Office des Étrangers.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le cas de Lorena:
La mucoviscidose est la plus fréquente des maladies génétiques graves dans la population européenne. Faute d’un traitement adapté (toujours symptomatique à l’heure actuelle), l’issue pour les personnes qui en souffrent serait rapidement fatale. Notre pays a la chance de proposer des soins de qualité via sept centres de référence. En Belgique, la majorité des patients atteignent l’âge adulte en bonne condition, avec de vraies perspectives d’avenir.
Le simple constat qu’il n’y ait pas ou peu d’adultes avec la mucoviscidose en Albanie vous donnera, je pense, une bonne idée du sort qui attend les enfants atteints de cette maladie dans ce pays…
Cette petite de 3 ans, sa sœur d’une dizaine d’années et leur maman sont arrivées en Belgique en 2015. Depuis, Lorena est prise en charge de façon merveilleuse par l’un de nos centres de référence, à Bruxelles. Elle s’est également parfaitement intégrée dans une école belge ainsi que sa sœur aînée.
Une demande de régularisation avait été introduite à l’Office des Étrangers sur base de l’Article 9 ter (demande de séjour pour raison médicale). Cette demande avait été jugée recevable. Et, le temps que le fond de la demande soit jugé par un médecin conseil, la famille a pu bénéficier d’une aide pour les soins de la petite. De son côté, la maman a reçu l’interdiction de travailler tant qu’elle n’a pas de droit de séjour.
Coup dur il y a une semaine: nous apprenions avec consternation que la famille a reçu le 22/11/2016 un ordre de quitter le territoire endéans les 30 jours!
Le médecin conseil de l’Office des Étrangers a finalement estimé que des soins suffisants existaient dans son pays d’origine, une affirmation qui est pourtant bien loin de la réalité…
Si Lorena est renvoyée en Albanie, elle ne pourra alors plus bénéficier du suivi et des traitements nécessaires. Les conséquences seraient alors graves : développement de lésions pulmonaires irréversibles, malnutrition, … L’issue ne pourra être qu’une mort lente et pénible, probablement en bas âge. De par la forme de sa mucoviscidose, elle pourrait tout aussi bien décéder brutalement d’une déshydratation sévère. La renvoyer dans son pays d’origine reviendrait donc à la condamner à mort !
Son entourage ainsi que d’autres intervenants sont scandalisés et souhaitent mettre tout en œuvre pour empêcher cette expulsion. Nous sommes convaincus que vos nombreuses signatures permettront d’aider cette famille à sortir de cette situation inhumaine. Il y a évidemment URGENCE, l’échéance de l’ordre prenant effet le 03/01/2017.
MERCI pour vos signatures et votre soutien.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *