Conversation téléphonique ce soir avec notre camarade Sow, transféré mercredi à Vottem et mis à l’isolement

14494812_547472212119493_3386401393343337988_n

Pour rappel Sow a été arrêté lors de l’infâme rafle de Molenbeek ce 19 septembre. D’abord enfermé au centre fermé de Bruges, il a été transféré ce mercredi à Vottem, autre lieu de non-droit, de détention d’innocents. Sow jugé trop rebelle parce qu’il parle aux autres, se défend contre l’injustice et comme militant, n’oublie pas l’action, organise.
Il a le sentiment que tous les moyens sont mis en œuvre pour le détruire. Il dit des occupations : « ce sont des maisons de combat pour les droits humains ».
Le suicide de Roger Kalemba le 19 décembre 2015 à Vottem ne quitte pas l’esprit de Sow : « envoie-t-on des innocents ici pour qu’ils se tuent ? »
De sa terrible privation de liberté Sow nous dit : « l’aspect positif de tout cela, c’est que comme militant actif du mouvement des Sans-Papiers, je découvre des choses terribles dont je vais témoigner.»
Si la fermeture des centres fermés restent évidemment un objectif, des revendications à court terme émergent quant aux conditions de détention. En effet, il découvre, par exemple, comment on inflige des traitements inadmissibles comme l’administration de médicaments dont on ne sait rien. Sow reste au travail. Malgré l’enfermement. Ils ont travaillé à des revendications que nous relayerons. C’est à cela que l’on reconnait un militant

Coordination CRER

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *