Ces « hordes » d’immigrés …

20 Juin 2016 – Jacques Cossard – ATTAC

L’Organisation internationale du travail (OIT) publie en décembre 2015 un rapport statistique sur les migrants dans le monde sur la base des données de 2013.

La première observation que l’on peut retenir de cette étude est sans doute l’importance numérique de cette réalité puisqu’il y a, selon l’institution de Genève, plus de 207 millions de personnes migrantes dont près de 52 % sont des hommes. 73 % de ces personnes, soit plus de 150 millions sont poussées hors de leurs frontières d’origine pour trouver du travail. Le tableau 2.1 de la page 6 reproduit ici donne la répartition pour 5,3 milliards d’habitants.

80f384a94435a9d2f0ad4244d1fbd0

Une autre image de ce pourquoi ces populations émigrent, apparaît clairement dans le graphique donné en page 10 : 86 % d’entre elles proviennent des pays les plus pauvres de la planète.

edcf7143fc642a266d6bc098c71c13

C’est un autre jour jeté sur ces « hordes sauvages » qui viendraient envahir les paisibles contrées ne voulant pas accueillir ces migrants qui tentent seulement de trouver un endroit où travailler ! On peut lire L’aide internationale et la pauvreté. Comment espérer que, une fois déduits les montants qui ne sont en rien une « aide », pas même 100 milliards constituent l’APD mondiale pendant que, nous apprend la Commission européenne, ce sont quelque 2000 milliards qui échappent – légalement ou illégalement – chaque année, à la fiscalité européenne ?

Mais quoi, qui donc pourrait faire le ménage des bureaux climatisés si ceux qui en assurent la gestion ne disposaient de cette merveilleuse main-d’œuvre ? Pour les ¾, il s’agit de femmes ! Plus de 70 % des travailleurs migrants dans le monde œuvrent dans ce qui est appelé le secteur des services (dont le service domestique).

92b9404a98006dfb42918b3ba53df0

L’OIT consacre une partie entière de son étude à expliciter la méthodologie utilisée et le soin apporté à la robustesse des chiffres avancés.

Si la morale ne paraît pas faire partie des références de la « gouvernance » de notre monde, peut-on espérer que la clairvoyance puisse toucher les « responsables » ? Après tout le Chemin de Damas, miracle de conversion il y a 2000 ans, se trouvait dans la Syrie d’aujourd’hui !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *