Mai 2016: Résumé non exhaustif de la situation des migrants au nord du Maroc

2922229 (1)

Nador
Association Marocaine des Droits Humains – Section Nador
SOS migrants: ce vendredi 6 mai, la marine espagnole dit avoir intercepté une pateras au bord de laquelle il avait 37 migrants subsahariens, après avoir reçu un coup de telephone. Encore une fois qui alerte les autorités espagnoles du départ des pateras des côtes de nador. Sachant que ces côtes sont très surveillés par les autorités marocaine, on ne peut écarter la possibilité de l’existence d’une certaine coopération à ce niveau entre les autorités marocaines et espagnoles: Front a-t-il débarqué à melilla!!!!!!!
09/05
Ceuta : Militarisation sans fin
(FR) Dans le rayon “militarisation sans fin” de la frontière euro-africaine :
d’après le journal Ceuta Actualidad, le Maroc vient de mettre en place des barrières métalliques surmontées de barbelé et de déployer des effectifs de Forces Auxiliaires sur la plage de Belyounech pour empêcher les passages de migrants à Ceuta par l’eau.
Ce renforcement de la frontière marocaine avec Ceuta – nouvelle preuve de l’intense coopération maroco-espagnole dans le blocage des candidat-e-s à l’immigration vers l’Europe – intervient quelques semaine après le renforcement de la frontière marocaine avec Melilla comme en a témoigné le militant José Palazon récemment avec une photo montrant la construction de postes en dur pour les forces auxiliaires marocaines le long de la barrière cernant l’enclave.
Pour rappel, en février dernier, la presse révélait également les débuts de construction d’une nouvelle barrière marocaine pour renforcer la barrière espagnole cernant Ceuta côté forêt pour empêcher les passages par le grillage.
12/05
Boujdour
20 morts et des disparus
Infos Helena Maleno – Caminando Fronteras :
Un nouveau naufrage est survenu en face du cap Boujdour (Sahara), il s’agit d’une patera de 50 personnes. Pour le moment sont confirmées au moins 20 morts. Les survivants se trouveraient actuellement détenus dans un camp militaire à Laâyoune.
Melilla
Médailles aux gardes civiles pour expulsion à chaud et maltraiter brutalement des migrants.
[FR] Le ministère de l’Intérieur espagnol vient de décorer les 8 gardes-civils acquittés pour mauvais traitement et expulsion “à chaud” d’un migrant camerounais à la barrière de Melilla en 2014. Félicités pour leur travail “conforme à la légalité en vigueur”, ils se sont vus remettre la Croix du mérite.
Nador
Arrestations
Association Marocaine des Droits Humains – Section Nador
1 uur · Nador, Marokko ·
Aujourd’hui 13 mai des gendarmes ont embuscade, devant la seule boutique d’où achètent les migrants subsahariens leurs provisions à bekoya, ont procédé à l’arrestation de 3 migrants subsahariens. Menottës et frappés à la tête, ces migrants sont toujours arrêtés à la gendarmerie de la commune d’Iksane. Il paraît que les autorités marocaines ont changé de méthodes. Il suffit qu’elles montent la garde devant les boutiques qui approvisionnent les migrants et arrêter tout ce qui y s’approche. Méthode à graves conséquences car les migrants par peur d’être arrêter vont fuire ces boutiques. Ou vont ils s’approvisionner ???? En plus de l’encerclement le froid et les conditions difficiles, ils auront sans doute faim faim faim. Rien à manger et rien à acheter.
14/05
Nador
Ratissages des forêts Forests raids
Association Marocaine des Droits Humains – Section Nador
6 uur · Nador, Marokko ·
Le dimanche 14 mai de vastes opérations de ratissage ont été effectuées par les forces marocaines au niveau de la forêt de gourougou suite à une tentative de sauter à travers le grillage au niveau de bario chino effectuée par presque 180 migrants subsahariens. Selon les informations recueillies les autorités ont arrêté presque 60 migrants qui ont été tous refoulés du siège de la gendarmerie de Nador vers le sud marocain.
Melilla
Attaque des grillages à Melilla de 120 migrants: 30 refoulement à Chaud par guardia civile, un Boza
27/05
Melilla
Arrestation de 11 migrants subsahariens par la police Marocaine au poste frontalier de Beni Ensar- Melilla.
30/05
Ceuta
12 Boza
Dans la nuit du 29 au 30 mai, 12 personnes ont été secourues en mer par la Guardia Civil au large de Ceuta, ces personnes ont été transférées à Ceuta. Source twitter Cruz Roja Ceuta.
Association Marocaine des Droits Humains – Section Nador
5 mei om 15:57 · Oujda, Marokko ·
Urgent: le tribunal de première instance de nador à prononcé hier 4 mai son jugement contre les 3 migrants subsahariens arrêtés lors de l’avant dernière tentative d’accéder à melilla. 3 mois de prison ferme pour chacun des migrants et 500 dhs d’amendes. Un jugement très sévère espérant qu’au tribunal de deuxième instance ce jugement sera annulé ou allégé. Je vous rappelle que ces migrants ont été poursuivis pour résidence illégale au Maroc et migration clandestine…
24/05
JRS dénoncent: irrégularités et violations de droits des migrants commises au Maroc et en Espagne tout au long du parcours
[FR] Sur la base d’une investigation de l’Institut Universitaire des Migrations de l’université Pontificale de Comillas (Espagne) réalisée entre septembre et décembre 2015 à partir de centaines d’entretiens avec des personnes Syriennes et Subsahariennes à Melilla et Nador, le Service Jésuite aux Migrants publie le rapport “Sin protección en la frontera. Derechos humanos en la frontera Sur: entre Nador y Melilla”. Il témoigne des irrégularités et violations de droits des migrants commises au Maroc et en Espagne tout au long du parcours : vols, agressions, trafic d’êtres humains ; mafias, détentions arbitraires, séparations de familles, refoulements immédiats et désinformation juridique.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *