Une infirmière à Idomeni : En Europe on tue les réfugiés !

13239346_1746894298891756_843098724863316155_n

26 mayo, 2016 – LibreRed – Telesur

Gemma Poca, une infirmière qui travaille à Idomeni, camp de réfugiés à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, a donné des détails sur la terrible situation dans laquelle ce trouve ces réfugiés qui attendent de traverser la Macédoine et les actions répressives de la police, y compris les tirs de gaz lacrymogène.

Gemma Poca dit « qu’il s’agit d’un assassinat » et que « dans les endroits où il y a plus de tension, la police a commencé à tirer. » Elle a ajouté que ces lieux sont pleins de tentes où vivent des familles avec enfants et des personnes âgées qui ne peuvent pas courir ou échapper au gaz lacrymogène.

« Oui, cela se produit en Europe, bien que cela soit à difficile à croire »

L’infirmière a dit que la situation doit être signalée partout dans le monde. « A un moment, je ne pouvais pas respirer, les gaz ferment les bronches et vous ne pouvez pas ouvrir les yeux (…) il y a des mères avec leurs enfants et des bébés dans les bras et malgré cela, on assassine, vraiment. »

« Il faut se rendre compte comment l’Europe se permet cet assassinat (…) ces gens on fuit la guerre, et ceux qui ont détruit leurs maisons, leurs tirent dessus».

L’Europe regarde… »Ces politiciens sont des assassins et ils gazent des pauvres gens qui viennent de la guerre, coincés dans une souricière. C’est une agression inadmissible contre des êtres humains « .

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.