Grèce : quand des exilé-e-s d’Idomeni prennent la montagne

cropped-patras-cabane-1

Au troisième jour de l’évacuation du campement d’Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne, on peut en savoir un peu plus sur le sort des personnes. Celles qui auraient accepté de monter dans les bus vers lesquels la police anti-émeute les orientait ont été emmenées vers des centres existants ou d’autres créés pour l’occasion, notamment dans des usines désaffectées de la banlieue de Thessalonique, où les conditions matérielles sont indignes, précarité de l’hébergement, nourriture insuffisante, absence d’encadrement médical, isolement. Elles seraient environ trois mille.

À-peu-près trois mille personne seraient parties dans les montagnes pour échapper à la police et à ces centres gérés par l’armée, et se trouveraient dans des conditions plus précaires encore. Quelques sept cents personnes auraient réussi à passer en Macédoine, pour continuer leur route vers le centre de l’Europe.

Sources en grec :

http://www.efsyn.gr/arthro/ekkenosi-expres-stin-eidomeni

http://www.stokokkino.gr/article/1000000000033523/THessaloniki-Domes-filoksenias-makrua-apo-oikismous

En anglais :

http://www.keeptalkinggreece.com/2016/05/25/idomeni-evacuation-in-slow-pace-as-many-reluctant-to-move-to-new-camps/

L’expulsion au jour-le-jour d’après les informations des exilé-e-s :

http://moving-europe.org/category/ticker/

http://moving-europe.org/24-5-2016-updates-from-the-eviction-in-idomeni/

http://moving-europe.org/25-5-2016-updates-from-the-eviction-in-idomeni/

http://moving-europe.org/26-5-2016-day-three-of-the-idomeni-eviction/

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.