Etenesh – L’odyssée d’une migrant

26c6917ddbf4bcd7a700eadcb520b2c5-1458466344

Voici un livre qui réussit à être graphiquement une œuvre d’art, et qui nous raconte en même temps une histoire d’aujourd’hui : la distance qu’il peut y avoir entre l’espérance d’un monde meilleur et les routes qui devraient y conduire… La BD nous parle de notre monde !

De l’Ethiopie à l’Italie pour une jeune femme qui veut changer de vie, d’avenir, de rêves, d’un continent à l’autre pour une migrante clandestine, le trajet n’est fait que de souffrances, de larmes, de peurs, de désespérances.

 » Etenesh « , c’est le prénom de cette femme, et c’est le titre d’un livre qui éveille dans l’âme des échos cruellement contemporains. Un livre paru chez un éditeur qui annonce la couleur tout de go :  » Des ronds dans l’O – Les témoins racontent l’Histoire  » ! Un livre important qui s’adresse à l’intelligence et à la conscience des lecteurs. Et la note de l’éditeur en est une preuve de plus, elle qui dit :  » tu peux partager et répandre cette œuvre en citant toujours tes sources et sans but lucratif « …

Cette œuvre est à classer, sans aucun doute possible, dans les bandes dessinées importantes, celles qui dépassent le cadre de l’image fixe pour créer et recréer, de planche en planche, une émotion palpable, avec, parfois, un lyrisme évident, avec parfois aussi une pudeur tout en tristesses retenues, tristesses plurielles, comme sont pluriels les périples d’un être humain qui, en se cherchant, ne réussit qu’à se fuir lui-même !

Mais Etenesh n’est pas une fable, c’est le compte-rendu presque minutieux d’une existence à la dérive, c’est le récit que cette femme nous raconte et qui pourrait être l’histoire quotidienne de ces milliers de personnes qui, chaque année, pour fuir la misère, la guerre, l’esclavage, traversent la Méditerranée. Et viennent se perdre dans un paradis qui leur reste le plus souvent inaccessible!

Il y a tout, dans ce livre : la relation d’un esclavage moderne, qui n’est pas toujours l’apanage des occidentaux ; la corruption ; le désespoir ; la mort ; l’arc-en-ciel d’un sourire ; la fierté d’une race à la peau sombre ; la ténacité et le découragement.

C’est aussi un livre dont le dessin est somptueux, éclairé d’une lumière qui accentue les sensations que l’auteur, Paolo Castaldi, nous montre, de tout près, du plus près possible. Ce dessin est à la limite, parfois, de l’abstraction, il est d’une véritable originalité, puisant ses forces directrices dans un neuvième art sud-américain, celui de Munoz et Sampayo par exemple.

C’est un livre émouvant, à tous les niveaux, celui du graphisme, celui des textes, celui du découpage.

C’est un album qui se doit d’avoir sa place dans la bibliothèque de tous ceux qui aiment vraiment la bande dessinée !

8c6b9321af4e1085e0eee5d0e1f0cdac-1458466499

Jacques Schraûwen

Etenesh (auteur : Paolo Castaldi – éditeur : Des ronds dans l’O – Amnesty International)

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *