Hamed Karimi expulsé ! Rassemblement devant l’office des étrangers à 15h00

arton2726-9db95

jeudi, 17 mars 2016
La FGTB, la CSC Migrants, le MRAX, le CIRE, SOS Migrants, le MOC Bruxelles, le Comité Montois de soutien aux sans-papiers, Médecins du Monde, l’asbl Karousel, la CRER, la LCR-SAP, Sans-papiers TV, la Maison des jeunes « L’Avenir d’Anneessens », La plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, JOC Bruxelles, Agir pour la paix, la coordination des collectifs sans papiers, VEGA, acteurs des temps présents, le CEPAG, FGTB wallonne, Vlaams ABVV, begijnhof Kerk, FGTB Bruxelles, VSP Liège, La Maison des migrants, la marche des migrants, PTB/PVDA,Village du Monde (ONG Le Coron), Bruxelles Laïque, JSP, CEPPST…ont appris avec stupéfaction et effroi l’expulsion forcée ce mardi matin de Mr Hamed Karimi, porte-parole de sans-papiers afghans.
Hamed Karimi vit en Belgique depuis 12 ans, est militant actif aux côtés des sans-papiers et a été convié à plusieurs reprises pour témoigner de son combat pour une vie digne et décente en Belgique, risquant la mort dans son pays d’origine, l’Afghanistan.
Dès son arrestation arbitraire par 9 policiers le mardi 2 mars, le monde associatif et syndical s’est mobilisé pour éviter son expulsion. Le recours d’Hamed en extrême urgence ayant été refusé, une manifestation sous haute surveillance policière s’est tenue devant l’Office des étrangers, le lundi 14 mars.
Lors de ce rassemblement, les représentants des sans-papiers et syndicaux ont obtenu un rendez-vous avec Monsieur Freddy Roosemont, directeur de l’Office des étrangers ce jeudi 17 à 16h, sous couvert de la promesse que Hamed Karimi ne serait pas expulsé entre-temps.
Mais l’administration en a décidé autrement, bafouant d’un revers de la main ses promesses, agissant vite et dans la plus grande discrétion pour expulser Hamed vers l’Afghanistan.
Par ce geste, l’Office des étrangers met à nouveau en lumière sa politique intolérante et inhumaine, sans aucun respect pour les conventions internationales et européennes des droits humains.
Nous, syndicats, associations, soutiens et citoyens dénonçons fermement ces agissements indignes, et nous mobilisons à nouveau ce jeudi : rendez-vous, 15 heures devant l’Office des étrangers pour soutenir la délégation qui compte, par ailleurs, honorer son rendez-vous avec Monsieur Roosemont.
Nous y revendiquerons également la fermeture des centres fermés et la fin des expulsions.
Cette politique inhumaine doit cesser !
La lutte continue pour la régularisation des sans-papiers et le respect de leurs libertés. Liberté pour Aliou Dialo et tous les autres ! Leur liberté est notre liberté

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.