Vito, un Italien installé en Belgique depuis près de 50 ans, mineur retraité, est expulsé par l’Office des étrangers

1825911646_B975715994Z.1_20150604115809_000_G1A4K8PRD.1-0

Il s’appelle Vito et est venu avec sa famille en Belgique dans les années 60 alors qu’il n’avait que 9 ans. Comme beaucoup d’Italiens, son père venait travailler à la mine. Et Vito en a fait autant jusqu’à la fermeture des mines du Limbourg où il a toujours vécu. Aujourd’hui retraité, il se fait expulser par l’Office des Etrangers.
Vito est arrivé à Genk en 1967 alors qu’il n’avait que 9 ans, nous raconte le Belang Van Limbourg et Bel RTL. Son père venait travailler à la mine et une fois adulte, Vito a suivi le même chemin. Il a connu la fermeture de sa mine, dans le Limbourg. Il a alors eu droit à une petite pension de mineur.
Mais voilà que tout bascule alors que Vito vient de recevoir un ordre de quitter le territoire dans les 30 jours. Après 48 ans passés en Belgique. Sa pension est saisie. « Selon l’Office des étrangers, je suis un fardeau pour la sécurité sociale », se désole Vito.
Il s’est marié en Belgique, ses enfants et ses petits enfants sont nés en Belgique.
« Dans les trente jours, nous devons partir d’ici, dit-il. Mais pour aller où ? Je suis le dos au mur. Tout ce temps, j’ai consciencieusement payé des impôts ici et ils nous mettent à la porte comme un parasite ».
L’an dernier, selon RTL, 1040 Européens ont été expulsés de Belgique par l’Office des étrangers. Principalement des Espagnols, des Italiens et des Néerlandais.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *