Déçus par leur accueil en Belgique, des demandeurs d’asile rentrent en Irak

12631297_523337874494771_5428970156029835797_n

Un vol direct à destination de Bagdad est parti de l’aéroport de Zaventem ce lundi vers 6h30 avec à son bord une centaine d’Irakiens ayant accepté de rentrer volontairement dans leur pays, a indiqué la porte-parole du secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken (N-VA).« C’est la première fois qu’un vol est spécialement affrété pour des retours volontaires », a ajouté Katrien Jansseune.
Ce vol particulier, organisé à l’initiative de Fedasil et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), répond à une demande massive d’Irakiens. « Il s’agit pour la plupart de demandeurs d’asile déboutés ou en cours de procédure », a précisé Géraldine d’Hoop, responsable de communication de l’OIM pour la Belgique.
« Depuis le mois de septembre, ils ont été très nombreux à choisir de retourner volontairement, déçus par l’accueil ou parce qu’ils nourrissaient d’autres espoirs en Belgique », ajoute Katrien Jansseune. La campagne de dissuasion menée par M. Francken (N-VA) a probablement aussi joué un rôle important dans leur décision.
Une fois arrivés à destination, les Irakiens sont pris en charge par les collaborateurs de l’OIM sur place, avec lesquels « nous entretenons beaucoup de contacts afin de faciliter la réintégration de ceux qui ont choisi de rentrer dans leur pays », explique Géraldine d’Hoop. « L’aide consiste à leur fournir un logement temporaire, une assistance à la recherche d’emploi, etc. », poursuit-elle.
Selon Fedasil et l’OIM, aucun autre vol spécialement affrété pour les retours volontaires n’est prévu prochainement. « Mais les retours via les lignes régulières se poursuivent », a conclu Katrien Jannseune.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *