Un signe de paix géant formé par des gilets de sauvetage de migrants en Grèce

Volunteers from various NGOs arrange more than 2,500 discarded lifejackets, used by refugees and migrants, in the shape of the peace symbol on the Greek island of Lesbos

Un immense signe de la paix a été formé sur une colline de l’île grecque de Lesbos avec les gilets de sauvetage de milliers de migrants ayant traversé l’an dernier la mer Egée, au péril de leur vie, dans l’espoir d’une vie meilleure en Europe. L’opération, menée par Médecins sans frontière et Greenpeace dans l’île de l’est de la mer Egée en coopération avec d’autres organisations telles Sea Watch et le groupe local Starfish, a permis «de créer le signe de la paix pour le jour du Nouvel an afin d’apporter en 2016 un message de paix», a expliqué Greenpeace sur son site. Environ 100 volontaires ont récupéré vendredi des gilets de sauvetage près du village de Molyvos sur une montagne de gilets portés par près de 500.000 migrants ayant traversé la mer Egée, des côtes turques jusqu’à l’île de Lesbos. L’immense signe orange, qui se voit depuis la mer séparant la Turquie de Lesbos, comprend aussi les gilets de sauvetage de ceux qui sont morts dans la traversée. Plus d’un million de migrants ont trouvé refuge en Europe en 2015, de nombreux d’entre eux fuyant la guerre et la misère en Syrie, Afghanistan, Irak ou Erythrée. Quatre migrants sur cinq ont transité par les îles de l’est de la mer Egée.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.