Du fond d’un cachot 23/12/2015

cropped-photo-centre-fermé

Beaucoup de répression dans les centres, cela semble être le seul moyen de communication pour les directions. Et certains de nos amis ne répondent plus au téléphone. Ils ont disparu! Transferts, cachots, expulsions ? Faut-il envoyer un avis de recherche?

Ahmed (nom d’emprunt) est au cachot depuis 4 jours, suite à la grève de la faim entamée après le suicide d’un Congolais au centre fermé de Vottem.http://www.gettingthevoiceout.org/suicide-et-greve-de-la-f…/

Dans le centre, beaucoup d’autres ont également été mis au cachot. Sur les 17 cachots du centre, aucun n’est vide ! Les détenus ainsi isolés continuent tous leur grève de la faim. Très régulièrement certains d’entre eux sont transférés de leur cachot vers un autre centre. Leur place est tout de suite prise par un nouveau “meneur de troubles”, issu du centre ou qui y est transféré.
Tous les jours ils trouvent de nouveaux “meneurs”!

Ahmed nous dit:
“Nous sommes tous des meneurs et ça ils ne comprennent pas”
“Je pète les plombs dans ce cachot “
“J’ai perdu la notion du temps, je ne sais plus quel jour on est”
“Ils font réunion tous les jours pour décider de notre sort, puis ils viennent me dire” demain on verra”
“C’est pire qu’une prison car il n’y a pas de règle”
“Ici c’est la chasse aux nord Africains, on sait pas pourquoi”
“C’est très proche du racisme”
“Faut faire pression sur les ambassades”

Centre de Bruges:
“Les Marocains se font tous expulser, et des nouveaux arrivent . C’est une vrai fabrique”
“Seize personnes ont été mises au cachot suite aux grèves de la faim. Un policier avait fait preuve de violence contre un des détenus et lui avait cassé le pied.Infos non confirmées.
“Depuis 3 jours ils ( les gardiens) font leur possible. Ils ont amélioré la communication, sont tous gentils. Mais tout est tellement sale ici. C’est dégoûtant.”

Vottem:
Au moins 10 personnes ont été transférées vers d’autres centres après quelques jours au cachot suite à la grève de la faim

127bis:
“Des transferts dans tous les sens . Quatre viennent de Vottem, un de Bruges, un de Merksplas.”
“Nous sommes traités comme des animaux”
“Les Marocains se font très vite expulser, les subsahariens sont envoyés presque tous vers un autre pays Schengen ( Dublin)”
“Un Algérien au cachot va être expulsé vers le Maroc dans 4 jours”
Les détenus dénoncent des dysfonctionnements dans le centre : il a été affiché qu’il n’y aura pas de possibilité d’aller à la salle internet jusqu’au 04 janvier: Malgré cela certains sont choisis pour être amenés malgré tout dans la salle d’internet. Les heureux ont refusé d’y aller “c’est tous ou personne” .
Même chose pour les visites: beaucoup de visites sont refusées et certains sont sélectionnés pour les visites.

“Ça sent le racisme” nous disent-ils.

Caricole:
Les détenus sont révoltés par les arrestations à l’aéroport. Les personnes sont refoulées le lendemain de leur arrestation manu miltari vers parfois un pays en guerre. Ils se demandent si tout cela est vraiment légal.
Exemple parmi d’autres:
NOUVEAU CAS DE DISCRIMINATION À L’AÉROPORT DE ZAVENTEM: DEUX FEMMES D’ORIGINE IRAKIENNE ARRÊTÉES ET ENFERMÉES AU CARICOLE
http://regularisation.canalblog.com/…/2…/12/18/33086576.html

Les deux femmes ont été expulsé il y a 3 jours.

Nouvelle stratégie : Diviser pour mieux régner?

Les nord africains dans les centres se sentent discriminés et ont l’impression que c’est eux qui sont actuellement visés par l’Office des Étrangers. Ce sentiment pourrait amener des conflits dans les centres entre les différentes communautés.
Une autre source de conflits: filtrage sur celui qui a droit à internet, à une visite à……

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.