Theo Francken, à l’asile, comme les autres !

10560576_985564394836281_3704653434485491945_o

LA N-VA EST-ELLE D’EXTRÊME DROITE ?
NON POUR LE POLITOLOGUE JERÔME JAMIN (ULG)
—————————————————————————-
Pour plusieurs politiciens d’opposition fédérale et des militants d’extrême gauche, ainsi que pour l’un ou l’autres politologues et polémistes blogueurs, Theo Francken, secrétaire d’Etat à l’asile et à la migration du gouvernement fédéral conduit par Charles Michel (MR), et son parti, la N-VA, sont racistes et d’extrême droite.

Un constat, chiffres à l’appui, Francken mène une politique comme les autres partis, selon le politologue de l’Université de Liège Jérôme Jamin. En effet, il n’est pas pire que Maggie De Block (Open VLD), qui était en charge de l’asile et de la migration pour le gouvernement précédant, celui conduit par Elio di Rupo (PS).

Voici l’avis de Jamin :
« Theo Francken, que certains ont voulu faire passer pour un néonazi, est en train de faire dans son secrétariat d’Etat exactement la même chose que ce qu’auraient faits les autres partis traditionnels : trouver des places pour les réfugiés ».

(*) Jérôme Jamin est professeur en sciences politiques à l’Université de Liège, ancien rédacteur en chef du journal de l’asbl Les Territoires de la Mémoire et membre de la rédaction de la revue de débat Politique. Extrait de son interview publiée dans Le Soir du 15 décembre 2015, en page 23.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.