Réfugiés: la Macédoine construit une clôture à sa frontière avec la Grèce

76013d5c85fa57ae865106d0d3570368-1448722399

La Macédoine a commencé à construire une clôture à sa frontière avec la Grèce samedi, pour mieux contrôler l’afflux de migrants vers ce pays des Balkans, a rapporté un photographe de l’AFP.

La dimension de cette clôture n’est pas encore connue, mais le photographe a indiqué que l’armée utilisait des équipements lourds pour ériger cette barrière de 2,5 mètres de haut des deux côtés d’un passage illégal, près de la ville frontalière de Gevgelija.

Une source de l’armée a confirmé à l’AFP qu’elle construisait cette clôture, sans fournir de détails.

Dans un communiqué publié à la suite des attentats du 13 novembre à Paris, la Macédoine avait affirmé que l’armée envisageait la construction d’une barrière pour contrôler l’afflux de migrants, sans fermer la frontière. Deux des auteurs des attentats de Paris s’étaient en effet mêlés à la masse des réfugiés syriens arrivés en Europe.

La Macédoine avait commencé dans le courant du mois à filtrer les migrants par nationalité, autorisant uniquement ceux venant de pays en conflit, comme la Syrie, l’Afghanistan et l’Irak, à poursuivre leur route vers l’Europe occidentale.

Un millier de personnes déboutées, notamment des Iraniens, des Somaliens, des Pakistanais et des Bangladais étaient bloqués vendredi à la frontière gréco-macédonienne.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.