Trouver des hébergements pour les demandeurs d’asile: un exercice difficile

8cea9bbc13f6d5033026ac468b85dc61-1446536287

Petit à petit, tous les lieux disponibles se remplissent. Le gouvernement arrive au bout de ses idées. Le secrétaire d’Etat à l’asile et à la migration lorgne les centres sportifs et les auberges de jeunesse.

Le taux d’occupation des centres d’accueil est de 98% pour l’instant. Et l’armée n’a plus beaucoup à offrir non plus : 8000 places. La caserne de Bourg Léopold, dernière ouverte en date, sera complète à la fin de la semaine. C’est maintenant qu’il faudra faire preuve d’imagination.

Appel aux idées

Lors du dernier conseil des ministres, Theo Francken a lancé un appel à idées: centres sportifs et auberges de jeunesse vont devoir ouvrir leurs portes. Ce sera notamment le cas pour la station balnéaire de Bredene qui accueillera des demandeurs d’asile dans un centre pour les classes de mer.

Recherche tous azimuts

Même exercice chez Fedasil qui cherche des lieux tous azimuts. La devise « tout ce qui a un toit peut servir » commence à être d’application. Quant à la Croix-Rouge, elle va peut-être, d’ici quelque temps, devoir redresser des tentes, alors que la température s’apprête à descendre.

Quant au flux de réfugiés, il risque bien de ne pas se tarir. L’hiver encourage même le cynisme des passeurs. Ils proposent des réductions hivernales sur leurs tarifs.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *