« Non! Les réfugiés ne vont pas piquer les emplois des Belges »

a304c23b999f193e897f17bbe30da18c-1446131418

« Les réfugiés sont souvent des entrepreneurs qui créent leur propre emploi et celui des autres. »

L’arrivée des immigrés sur le sol belge provoque parfois des inquiétudes dans la population. On l’a encore vu à Chastres (Walcourt) mardi soir au cours d’une réunion d’information concernant la bonne centaine de réfugiés qui vont y être accueillis dans les jours qui viennent.

Et, parmi les clichés entendus, il y a cette vieille idée que les réfugiés vont prendre l’emploi des Belges.

Pour Abeslam Marfouk qui est économiste à l’IWEPS, l’Institut Wallon de l’Evaluation, de la Prospective et de la Statistique, c’est plutôt le contraire car les migrants créent de l’emploi. Selon lui,  » Il n’y a pas de concurrence sur le marché du travail. Les gens sont complémentaires. D’abord, une première proportion importante d’immigrés seront des travailleurs indépendants qui créeront leur propre emploi et ne prendront donc l’emploi de personne. A côté de ça, les gens ont l’impression que le volume de l’emploi dans l’économie belge ou wallonne est comme un gâteau dont la taille est fixe. Alors que le nombre de convives va augmenter avec l’arrivée de nouveaux migrants, certains pensent que cela risque d’augmenter le chômage. Mais, en réalité, souvent, ces personnes ignorent que la taille du gâteau grossit avec l’augmentation du nombre de convives puisque les immigrés sont d’abord des consommateurs qui contribuent à l’activité économique et ils sont parfois aussi des entrepreneurs qui créent leur propre emploi et des emplois pour les autres.  »

L’économiste estime donc qu’il faut, avant tout, faire connaître cette réflexion à tous ceux qui doutent, voire qui s’effraient, de la situation actuelle soient tranquillisés et sereins.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.