Un migrant abattu par la police bulgare à la frontière turque

438480035_B976484696Z.1_20150908212208_000_GUP55E666.1-0

Alors qu’un migrant afghan était abattu hier par la police bulgare à la frontière turque, l’Union européenne négociait avec la Turquie un accord prévoyant un financement de 3 milliards d’euros pour que celle-ci bloque les migrants sur son territoire, ainsi qu’un assouplissement de l’octroi de visas pour les ressortissants turcs, et une accélération du processus d’adhésion à l’UE.

La France de son côté demande la création d’un corps de gardes-frontières européens.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *