Un père irakien, sa femme enceinte et leurs trois enfants hébergés chez des Ixellois: «Ils se sont effondrés en pleurs»

0da4cc60-5f58-11e5-ab4e-9b481ec8ec89_web_scale_0.1372093_0.1372093__

La solidarité continue à s’affirmer pour les candidats réfugiés. Après un premier accueil chez des particuliers bruxellois, un père irakien, son épouse enceinte et leurs trois enfants sont hébergés chez des Ixellois.

Après l’hébergement d’une première famille syrienne vendredi soir, la plate-forme citoyenne de soutien aux candidats réfugiés a organisé l’accueil de quatre personnes, samedi, en auberge de jeunesse et d’une autre famille, irakienne, composée d’un père et son épouse enceinte ainsi que de leurs trois enfants chez un couple franco-italien à Ixelles, a indiqué la porte-parole de la plate-forme Elodie Franckart. Environ 400 familles belges se sont proposées en vue d’accueillir des demandeurs d’asile et environ une trentaine de places en auberge de jeunesse ont été mises à disposition gratuitement via le site www.bxlrefugees.be, lancé mercredi.

Elodie Franckart explique que ce système d’hébergement citoyen demande du temps à mettre en place. La famille irakienne, composée des parents, de deux filles de 4 et 8 ans et d’un garçon de 7 ans, venait tout juste d’arriver samedi sur le camp Maximilien, situé dans le quartier nord de Bruxelles. Des packs personnels avaient été préparés avec des habits et des produits d’hygiène par les bénévoles de la plate-forme.

«Effondrés en pleurs»

La famille, accompagnée d’un traducteur, est montée dans deux voitures. «Dans une des deux voitures, le père et le garçon regardaient la ville par la fenêtre, un peu déboussolés, effarés, émerveillés…», a raconté Elodie Franckart. « À l’arrivée devant la porte, ils semblaient gênés. C’est visiblement une famille sous le choc, épuisée. Elle a eu un accueil très chaleureux. Le couple à montré à la famille les chambres, une pour les parents et deux pour les enfants. (…) La mère et les enfants se sont effondrés en pleurs et se sont confondus en remerciements», a-t-elle poursuivi.

Cette famille irakienne se rendra lundi matin à l’Office des Étrangers. Une nouvelle famille de candidats réfugiés sera hébergée d’ici dimanche matin.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.