Ebola : un deuxième mort au Liberia depuis le retour de l’épidémie

ebola-592x296

Une femme atteinte de la fièvre hémorragique est morte mardi à Monrovia. Il s’agit du deuxième décès causé par Ebola depuis la réapparition de la maladie fin juin.

Deux semaines après la réapparition de la fièvre hémorragique au Liberia, une malade d’Ebola est morte mardi à Monrovia, rapporte l’agence de presse Reuters. Depuis le 30 juin, date du retour du virus après sept semaines d’absence, il s’agit du sixième cas confirmé et du deuxième décès.

La victime, une femme résidant près de Monrovia, est la sœur de l’un des malades répertoriés. Ce décès accroît l’inquiétude au Liberia, où les habitants craignent désormais une propagation de l’épidémie au sein de la capitale.

Une infirmière succombe à l’épidémie en Sierra Leone

Dans les trois pays principalement frappés par l’épidémie – le Sierra Leone la Guinée, et le Liberia -, Ebola n’est pas enrayé. L’éparpillement du nombre de foyers actifs et la difficile identification des chaînes de transmission restent très préoccupantes, affirmait Médecins sans frontières à Jeune Afrique début juillet.

En Sierra-Leone notamment, Ebola tue quasi-quotidiennement. L’ONG International Medical Corps a ainsi confirmé mardi la mort de l’une de ses infirmières travaillant dans le centre de Kambia, dans le nord du pays. « Cette mort nous rappelle que la lutte contre Ebola en Afrique de l’Ouest est loin d’être terminée », a souligné le président de l’ONG Nancy A. Aossey.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *