Affrontements à Boukhalef (Tanger) 24/06/2015

1 (1)

La semaine dernière, des groupes racistes ont fait une manifestation contre la présence des Subsahariens à Boukhalef. Des migrants et des marocains qui vivent a Boukhalef ensemble ont arrêté la manif et ont calmé la situation.

Ce 21 et 22 juin un groupe de marocains racistes a menacé une maison des subsahariens, ils les ont accusé d’avoir vendu de l’alcool durant le Ramadan; en conséquence, ils ont forcé les migrants à sortir de leur maison.
La nuit du 22/23 juin, la violence s’est intensifiée. Un groupe assez large a encore forcé des migrants à Boukhalef hors de leurs maisons, en jetant des affaires personnelles dans la rue (des matelas, des frigos, des vêtements, des sacs, des tables, des couvertures). Les Marocains ont pris des affaires qu’ils appréciaient, et ont laissé le reste dans la rue. Beaucoup d’entre eux étaient munis de bâtons et de cailloux, deux personnes blessés ont amené à l’hôpital Mohamed V, dont un avait le nez cassé.
Pendant les agressions, quelques migrants se sont cachés dans leurs maisons, des autres étaient dans les rues pour calmer la situation avec leurs amis marocains. Après avoir ignoré des coups de téléphones pendant plusieurs heures, la police marocaine est apparue brièvement à environ 2 heures du matin, et après a disparue tandis que les problèmes continuaient.

Le procès des assassins de Charles Ndoye, tué à Boukhalef en août de l’année passée, a à nouveau été reporté par la cour d’appel de Tanger.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *