L’histoire d’Abu Omar, réfugié dans le camp de Zaatari, en Jordanie.

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés ce 20 juin, nous repartageons avec vous l’histoire d’Abu Omar, réfugié syrien dans le camp de Zaatari en Jordanie. Regardez, partagez, rendez-le visible.
Après six mois d’incertitude et d’inactivité, Abu Omar décide d’ouvrir une boulangerie dans le camp pour subvenir lui-même aux besoins de sa famille. Sa trajectoire est à l’image du camp de Zaatari, qui accueille désormais 85 000 Syriens et Syriennes et s’est peu à peu amélioré et développé, notamment grâce aux efforts de solidarité internationale.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *