En moins d’une semaine, plus de 1000 réfugiés noyés… Ça suffit !

Résultat de recherche d'images pour "photos police et sans-papiers"

“La lutte des Sans-papiers est la lutte pour les droits civiques la plus importante de notre époque »
Angela Davis

Ils fuient des guerres, des situations d’extrême violence qui menacent leur vie et celle de leur famille, la famine, les catastrophes naturelles causées par les dérèglements climatiques pour, finalement, se fracasser contre les remparts de l’Europe forteresse. Près de 25.000 hommes, femmes et enfants sont « morts aux frontières » de l’Europe, depuis l’an 2000 !

La plupart se noient mais des centaines de réfugiés meurent également de faim, de soif, de froid ou étouffés dans les camions qui les transportent. Certains aussi “préfèrent” se suicider plutôt que d’être reconduits à la frontière.

L’Europe verse des larmes. Et pourtant …

C’est bien l’Europe qui exerce une terrible violence économique, qui pille les ressources et qui profite d’une main d’oeuvre pauvre et non organisée. C’est aussi l’Europe qui participe de près ou de moins près aux guerres qui font rage dans leur pays d’origine. Ainsi, la Méditerranée se transforme en un cimetière où l’Europe enterre les conséquences de ses actes. Mais nous voulons autre chose que des larmes !

Nous demandons aux Ministres des Affaires étrangères européens se réunissant ce jour en urgence, suite à cette nouvelle catastrophe, de ne pas faire croire aux citoyens européens que des mesures de refoulement
ou de contrôle aux frontières – et bien au-delà des frontières – « protègent » l’Europe de l’immigration. De même, nous ne voulons pas participer au mythe que des morts en Méditerranée et ailleurs en seraient le
prix à payer. Au delà de vouloir renforcer sa capacité de sauvetage en mer, nous interpellons l’Europe pour qu’elle mette en place une véritable politique commune migratoire qui alimente la solidarité plutôt que les
peurs et la répression. Nous rappelons également à l’Europe que migrer, quitter son pays, quel qu’en soit le motif, est toujours un choix douloureux, mais un choix dont le droit est inscrit dans la Déclaration universelle des Droits de l’Homme à l’article 13.

Pendant ce sommet d’urgence des ministres des Affaires étrangères, nous organisons une commémoration d’indignation et de révolte contre cette hypocrisie. Nous invitons toute la population à se rassembler, ce lundi 20 avril à 17h, place du Luxembourg.

Nous porterons un masque blanc, nous viendrons avec une fleur ou une bougie pour représenter chaque vie humaine perdue à la porte de l’Europe.
Ces hommes, ces femmes, ces enfants ne sont plus des migrants, ils sont morts…

« Parfois, personne n’a de mots pour une telle nuit de terreur sombre, noire, menaçante. Se taire est trop douloureux’

Organisé par : Front d’Actions des Migrants (Collectif Mobilisation 2009, Groupe des Victimes de la régularisation 2009, La Voix des Sans-papiers, Groupe Ebola, Collectif des Afghans, MRAX, CRER, RESF, Kids Parlement), PTB groupe migration ‘ Amitiés sans frontières ‘, et autres…

Info : 0476 40 80 41

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *